Le nettoyage et l'entretien de votre poêle à bois

Le nettoyage et l'entretien de votre poêle à bois

Vous souhaitez profiter encore longtemps de vos agréables soirées au coin du feu ? Alors il est nécessaire d'entretenir et de nettoyer régulièrement votre poêle à bois. Voici 4 conseils qui vous permettront d'allonger la durée de vie et les capacités de votre poêle à bois acheté à petit prix sur Well Being.

Conseil n°1 : Nettoyer la vitre du poêle et enlever la suie

Lorsque la vitre de votre poêle à bois commence à se couvrir de suie, nous vous recommandons d'humidifier un morceau de journal froissé (ou de l'essuie-tout) et de le tremper dans les cendres. En effet, la cendre est un excellent nettoyant et elle permettra à vos vitres de retrouver leur éclat.

En général, plus la combustion est forte et plus le bois est sec, plus la vitre reste propre.

Conseil n°2 : Vider les cendres du poêle à bois

Pour éviter la déformation de la grille du poêle et garantir une bonne combustion, il est nécessaire de vider régulièrement le cendrier. Il faut savoir qu'un excès de cendres aura pour effet d'empêcher l'alimentation du feu en air par le bas.

Pour vider le cendrier, nous vous conseillons d'utiliser un aspirateur à cendres (et surtout pas votre aspirateur normal) ou un tisonnier avec une balayette.

Conseil n°3 : Le nettoyage extérieur

De plus en plus, les poêles à bois sont considérés comme véritables objets design. Il est donc important de soigner l'aspect extérieur de votre poêle à bois en éliminant les poussières et autres saletés qui ont pu s'y déposer. Pour ce faire, utilisez simplement un chiffon doux, humidifiez-le et nettoyez les côtés, la façade et le dessus du poêle.

Vous pouvez également aspirer les orifices de ventilation qui se trouvent généralement sur le haut et sur le bas du poêle, cela permettra d'éviter tout risque d'obstruction.

Conseil n°4 : Le ramonage du conduit

Si les conseils mentionnés ci-dessus peuvent être appliqués régulièrement, d'autres entretiens doivent être effectués moins régulièrement (sans être moins importants). Parmi ceux-ci, on trouve le ramonage du conduit, un impératif pour la sécurité des habitants car cela prévient les risques d'incendie.

En Belgique, on conseille de faire ramoner les cheminées une fois par an (certaines polices d'assurance rendent cependant cet entretien obligatoire).

En France, l'entretien est obligatoire deux fois par an, dont une fois durant la période de chauffe.

Posted on 19/02/2016 Home, Nos conseils 0 538

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.

Catégories du blog

Derniers commentaires

Aucun commentaire

Rechercher sur le blog

Prev
Next